Colleville-sur-Mer

Le site du cimetière américain de Colleville-sur-mer, à l’extrémité nord de sa route d’accès d’un kilomètre et demi, couvre 172,5 acres et contient les tombes de 9 385 de nos militaires morts, dont la plupart ont perdu la vie lors du débarquement du jour J et des opérations qui ont suivi. Sur les Murs des disparus, dans un jardin semi-circulaire situé à l’est du mémorial, sont inscrits 1 557 noms. Des rosettes marquent les noms de ceux qui ont été retrouvés et identifiés depuis.

Le mémorial se compose d’une colonnade semi-circulaire avec une loggia à chaque extrémité contenant de grandes cartes et des récits des opérations militaires ; au centre se trouve la statue de bronze, « Spirit of American Youth Rising from the Waves ». Une table d’orientation surplombant la plage dépeint le débarquement en Normandie. En regardant le mémorial vers l’ouest, on voit au premier plan le bassin réfléchissant ; au-delà se trouve la zone d’inhumation avec une chapelle circulaire et, au fond, des statues en granit représentant les États-Unis et la France.

Ce petit sanctuaire de verdure favorise la rencontre et le souvenir. Le cimetière américain de Normandie est entretenu par l’American Battle Monuments Commission (ABMC), un organisme autonome créé par le Congrès des États-Unis en 1923 et rattaché à l’exécutif américain.

Les croix sont dirigées vers l’ouest, vers leur terre natale. Les pierres tombales alignées avec précision sur la pelouse vert émeraude immaculée et l’omniprésence de la mer transmettent un sentiment de paix et de sérénité inoubliable. À l’intersection des principaux chemins tracés en forme de croix latine, la chapelle abrite un autel de marbre noir sur lequel est inscrit : »Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais”.

Dans un certain nombre de films et de drames, le cimetière a été utilisé comme lieu de tournage. C’est celui qui a été utilisé pour le film d’horreur « The Omen » sur l’affiche, mais surtout et de façon plus poignante dans les séquences d’ouverture et de clôture de « Il faut sauver le Soldat Ryan », avec Tom Hanks.

Les cimetières américains sont proches du public tous les jours, contrairement aux cimetières des autres nationalités. Le cimetière de Colleville est ouvert tous les jours, sauf le 25 et le 1er décembre. Veuillez consulter le site web du cimetière pour connaître les heures d’ouverture exactes. Il y a un vaste parking avec des places réservées aux bus ainsi qu’aux véhicules privés. Le cimetière est ouvert aux personnes en fauteuil roulant.

libero. Sed mattis pulvinar ut elit. ipsum